samedi 17 décembre 2016

Zero Waste Gifts




Ca y est les fêtes de Noel arrivent ! Ca a longtemps été une de mes périodes préférées de l'année, j'étais très impatiente d'ouvrir mes cadeaux et d'en offrir... Aujourd'hui j'attends plus de passer du temps avec ma famille que je ne vois pas si souvent que cela. Et je me réjouis de passer des soirées chaleureuses en discutant autour d'une tisane. 

Qui dit Noël, dit surenchère de cadeaux et ça, j'aime de moins en moins. Cette année on a essayé de se diriger vers des cadeaux plus personnels : dessins, peintures, vêtements fait main, expériences... Et pour les quelques cadeaux plus matériels qui nous restaient à faire, on a choisi de les emballer dans des petits sachets en tissu que j'ai confectionné. 

De notre côté, on a commandé un gros cadeau au père Noel et on a demandé à tout notre entourage de participer. Et je suis très contente car on va pouvoir ainsi s'offrir un objet dont on a une vraie utilité, et qu'on ne pourrait pas s'offrir nous même. 

A bientôt et bonnes fêtes !!!

Mathilde



samedi 3 décembre 2016

Own Couture






J'ai toujours été assez exigeante en matière de vêtement. J'ai une fâcheuse tendance à m'imaginer le vêtement avant même de l'avoir trouvé ce qui rend sa recherche longue et fastidieuse, ha ! Il faut que la coupe me plaise, qu'il n'y ait pas trop de détails, que la matière soit agréable... Bref c'est compliqué.

Il y a deux ou trois ans j'ai donc commencé à me fabriquer mes propres vêtements et ça a pleins d'avantages. Le prix de la matière est beaucoup moins élevé que pour un produit fini. Je peux avoir une meilleur vue sur les matières que je choisis et leur qualité et j'ai une pièce au plus proche de mon envie.



Je n'ai pas une machine à coudre très sophistiquée, j'ai celle de chez Ikéa et elle convient très bien. Je réalise des coupes le plus simples possible pour ne pas me mettre la pression et être déçue du résultat. Et je tricote de plus en plus car une fois qu'on a attrapé le coup de main, on peut relativement tout faire (facile à dire au départ mais c'est vrai).

Le petit plus de toute cette histoire c'est qu'on peut réinventer les pièces plusieurs fois, j'avais par exemple fait un sweat et une jupe en velours dont je me suis lassée. Je les ai repris et les ai transformé en une robe bi-matière. De la même façon j'avais tricoté un gilet mais je n'étais pas entièrement satisfaite de la forme. Je l'ai démonté et je me suis fait un pull que je porte sans cesse.







En plus d'apporter une réelle satisfaction quand on a fait son propre vêtement, je trouve qu'on se rend mieux compte du travail que cela représente. On a plus envie d'en prendre soin et de le faire durer, et on a moins envie d'acheter des habits à la pelle.

Si vous cherchez des patrons hyper chouettes, allez faire un tour sur le site wearlemonade, ils sont super. Petite précision également pour la laine. Je ne suis pas très renseignée sur le sujet mais le port de laine fait débat car les moutons sont traités (pour changer) dans d'affreuses conditions. Personnellement j'achète de la laine FONTY, elle est de très bonne qualité et fabriquer dans le Creuse dans de bonne condition (en tout cas je l'espère ha !).