dimanche 22 janvier 2017

Zero Waste Bathroom



La salle de bain a été une des pièces les plus facilement adaptable à notre mode de vie zéro déchet. Les années passant je me posais déjà de plus en plus de question sur le fait de prendre soin de notre corps à l'aide de la pétrochimie. Pleins de petites molécules de plastiques censées rendre notre peau plus lisse, nos cheveux plus brillant... Hum ouais... Mais aussi s'infiltrer dans nos cellules non ?

Je me suis mise alors à chercher des produits naturels, et je trouve notre salle de bain bien plus belle, plus saine et nous avons fait de sacrées économies.


Se laver

Pour le savon nous utilisons un savon au lait d'ânesse fabriqué à quelques kilomètres de chez nous. Il convient très bien à ma peau qui est sensible et à imperfections. Il sent très bon et est artisanal (et local !). Et à moins de cinq euros le pain de savon qui nous fait environ deux mois bon ça va...

Certaines personnes se lavent les cheveux au savon en pain, personnellement je n'ai jamais réussi à obtenir un résultat satisfaisant. J'achète donc un gel douche liquide qui fait office de shampoing à la maison. J'ai la chance d'avoir un magasin bio en centre ville qui le propose en vrac à prix équivalent aux grandes surfaces.




Les soins

J'ai remplacé toutes mes crèmes hydratantes par des huiles. Ma préférée est l'huile de coco, elle a plein de chouette propriété, elle est antiseptique (donc très bien pour le visage), aide à la pousse des cheveux (donc parfaite en masque capillaire ou sur les pointes sèches), et sent divinement bon. J'ai souvent de l'huile d'argent pour hydrater mes jambes l'été et quand je n'en ai plus, je passe à l'huile d'olive, ha. 

Pour les lèvres et les mains, on fabrique un baume maison : un quart de cire d'abeille pour trois quarts d'huile de votre choix, dans un pot au bain marie et on laisse refroidir. Le cout de revient doit être équivalent à vingt centimes le pot et ça prend environ quinze minutes de préparation pour un mois d'utilisation.





Les dents

Nous sommes passés aux brosses à dent en bambou. Que je trouve tellement jolie ! Elles sont plus cher que celle en plastique mais c'est définitivement un choix que je ne regrette pas du tout. Le manche est compostable, on a une visibilité sur l'entreprise qui les produit, et c'est toujours ça de moins en plastique ! 

Je n'ai pas essayé de fabriquer de pâte à dentifrice car j'aime les choses simples et le bicarbonate de soude nous convient parfaitement.



Le Make-Up

Même si je passe généralement le week-end sans maquillage, je préfère être un peu maquillée au travail et pour sortir. J'utilise le fond de teint minéral Alima Pure - emballage en plastique mais compo super clean donc pour le moment c'est la meilleure alternative que j'ai trouvé -, le baume à lèvre coloré RMS Beauty - gros coup de coeur -, et pour les sourcils la cire Ecobrow. Je mets des fois du mascara, le UNE Green Pride. 

Le bilan de cette simplification de la salle de bain, c'est une salle de bain plus belle, des sacrées économies, et une peau en bien meilleur état :)

A bientôt !

Mathilde








mardi 3 janvier 2017

Country side




Définitivement une de mes activités préférées avec le chien : les balades en pleine campagne ! Marcher me fait un bien fou, on discute (avec mon homme pas avec mon chien), ça change les idées, bref c'est top !

L'année 2017 est arrivée, ici pas de grandes résolutions. Juste des envies de continuer de plus en plus vers le zéro déchet et remplacer notre impact négatif sur la planète en du positif ha !

Pour cette nouvelle année j'ai envie de :

- n'acheter que très peu de choses cette année, et surtout très peu de choses neuves
- continuer à me déplacer à vélo et à pieds, plus besoin de faire de sport
- découvrir ma région et les paysages superbes qu'elle offre
- faire quelques voyages (on peut toujours rêver...)
- dessiner plus
- peindre plus

Y'a plus qu'à !

A bientôt,

Mathilde







samedi 17 décembre 2016

Zero Waste Gifts




Ca y est les fêtes de Noel arrivent ! Ca a longtemps été une de mes périodes préférées de l'année, j'étais très impatiente d'ouvrir mes cadeaux et d'en offrir... Aujourd'hui j'attends plus de passer du temps avec ma famille que je ne vois pas si souvent que cela. Et je me réjouis de passer des soirées chaleureuses en discutant autour d'une tisane. 

Qui dit Noël, dit surenchère de cadeaux et ça, j'aime de moins en moins. Cette année on a essayé de se diriger vers des cadeaux plus personnels : dessins, peintures, vêtements fait main, expériences... Et pour les quelques cadeaux plus matériels qui nous restaient à faire, on a choisi de les emballer dans des petits sachets en tissu que j'ai confectionné. 

De notre côté, on a commandé un gros cadeau au père Noel et on a demandé à tout notre entourage de participer. Et je suis très contente car on va pouvoir ainsi s'offrir un objet dont on a une vraie utilité, et qu'on ne pourrait pas s'offrir nous même. 

A bientôt et bonnes fêtes !!!

Mathilde



samedi 3 décembre 2016

Own Couture






J'ai toujours été assez exigeante en matière de vêtement. J'ai une fâcheuse tendance à m'imaginer le vêtement avant même de l'avoir trouvé ce qui rend sa recherche longue et fastidieuse, ha ! Il faut que la coupe me plaise, qu'il n'y ait pas trop de détails, que la matière soit agréable... Bref c'est compliqué.

Il y a deux ou trois ans j'ai donc commencé à me fabriquer mes propres vêtements et ça a pleins d'avantages. Le prix de la matière est beaucoup moins élevé que pour un produit fini. Je peux avoir une meilleur vue sur les matières que je choisis et leur qualité et j'ai une pièce au plus proche de mon envie.



Je n'ai pas une machine à coudre très sophistiquée, j'ai celle de chez Ikéa et elle convient très bien. Je réalise des coupes le plus simples possible pour ne pas me mettre la pression et être déçue du résultat. Et je tricote de plus en plus car une fois qu'on a attrapé le coup de main, on peut relativement tout faire (facile à dire au départ mais c'est vrai).

Le petit plus de toute cette histoire c'est qu'on peut réinventer les pièces plusieurs fois, j'avais par exemple fait un sweat et une jupe en velours dont je me suis lassée. Je les ai repris et les ai transformé en une robe bi-matière. De la même façon j'avais tricoté un gilet mais je n'étais pas entièrement satisfaite de la forme. Je l'ai démonté et je me suis fait un pull que je porte sans cesse.







En plus d'apporter une réelle satisfaction quand on a fait son propre vêtement, je trouve qu'on se rend mieux compte du travail que cela représente. On a plus envie d'en prendre soin et de le faire durer, et on a moins envie d'acheter des habits à la pelle.

Si vous cherchez des patrons hyper chouettes, allez faire un tour sur le site wearlemonade, ils sont super. Petite précision également pour la laine. Je ne suis pas très renseignée sur le sujet mais le port de laine fait débat car les moutons sont traités (pour changer) dans d'affreuses conditions. Personnellement j'achète de la laine FONTY, elle est de très bonne qualité et fabriquer dans le Creuse dans de bonne condition (en tout cas je l'espère ha !).







mardi 29 novembre 2016

Let's just explore the area


Nous avons profité de ce dimanche très ensoleillé pour continuer à explorer la région avec l'ami Polo. Les couleurs étaient magnifiques bien que les températures un peu fraiches. Maintenant que nous sommes revenus à la basse saison, nous pouvons à nouveau trouver des endroits isolés pour lâcher le chien sans risque. Il a fait des progrès pour ce qui est du rappel mais la tentation de s'enfuir à toutes jambes pattes et encore très forte quand il voit un congénère au loin... ah ! sacré Polo !

Je suis tombée complètement amoureuse des carrelets, on en trouve vraiment partout sur la côte et je trouve que ces cabanes ont un charme fou. Après s'être bien dépensés, nous sommes rentrés cuisiner une tarte normande que nous avons dégusté avec un peu de crème (c'est toujours bien meilleur) ! Un bon dimanche en soit, vivement d'autres comme celui-ci !











Vous noterez la jolie pomme en décoration ^^


Quand Polo attend que son maître lui lance des cailloux dans l'eau...






dimanche 6 novembre 2016

Plaisirs d'automne







Et aujourd'hui laissons place à nos premiers radis ! Mes excuses, ils étaient trop bons je n'ai pas eu le temps de les photographier... J'étais très étonnée car je ne pensais pas qu'ils auraient autant de goût. D'autant que c'est un peu le légumes de feignant par excellence. J'ai seulement eu à dessiner une petit tranchée dans le sol, à y déposer mes graines de façon espacée, à attendre... et pouf ! On a des radis qu'on a fait pousser nous même et délicieux en plus. Haha c'est trop sympa le potager.



On avait aussi planté de la mâche mais je pense que les températures assez basses et les passages répétés du chiens ont un peu altéré la croissance de mes petites pousses. Tant pis, on tentera d'autres légumes au printemps !




dimanche 2 octobre 2016

Fort Enet






Balade autour du fort Enet en ce premier jour d'octobre ! Cela va faire quelques mois maintenant que nous sommes installés dans la région et je voulais absolument faire cette promenade. Le fort n'est accessible qu'à marée basse et avec un coefficient de marée plutôt élevé. Entre les week-end où la basse mer ne tombait pas à la bonne heure, les jours de pluie, et ceux où on n'y pensait plus, nous n'y étions toujours pas allés... Mais voilà chose faite, et on ne pouvait pas tomber sur une plus belle journée. Il a fallu se lever tôt (d'autant que je voulais planter la mâche et les radis achetés hier avant de partir) mais les couleurs étaient magnifiques, et le paysage superbe.

Encore un bon dimanche passé dans le coin ! A bientôt,

Mathilde